Antoine Morineau

Percussionniste

Bio

Musicien persanophone, ayant grandi entouré de musique occidentale, Antoine Morineau s’est rapidement intéressé à l’Orient.

Laissant de côté son premier instrument, la guitare, qu’il avait commencé à apprendre jeune, il a débuté son apprentissage du tombak avec Keyvan Chemirani pendant cinq ans. Il est ensuite allé de nombreuses fois en Iran afin de suivre l’enseignement de Bahman Rajabi , « le père de la technique moderne ». Parallèlement, il a étudié l’accompagnement de la musique classique iranienne auprès de M.R. Lotfi.

Fasciné par le rythme, Antoine s’est naturellement tourné vers la science des indiens à laquelle il a été formé par Subhashish Bhattacharya à Calcutta. Par la suite, il se produira avec ce dernier ainsi qu’avec son frère Debashish Bhattacharya en Inde et en Europe.

Cela, ainsi que de nombreuses autres rencontres (Steve Coleman, Homâyoon Shajariân, Pedrâm Khâvarzamini, Prabhu Edouard…) l’aura amené à développer un style très personnel et résolument moderne.

Et si le tombak est son instrument de prédilection, il joue également d’autres percussions, dont les percussions sur cadre (daf, bendir, riqq), auquel il a principalement été formé par Yshai Afterman, toujours en essayant de marier tradition et modernité. Il s'est finalement développé un set de percussion en y rajoutant encore d'autres éléments (cymbales, cajon, udu...)

Antoine Morineau aura ainsi été amené à jouer au sein d’ensembles très variés comme le D.Bhattacharya "Beyond the Ragasphere", l’ Ensemble Sultân Veled  (musique mevlevi), Talmest (jazz-world), le Remy Couvez Septet (néo-classique), l’Ensemble Ibn ‘Arabi (musique arabo-andalouse), les 3 d’Aventure (musique improvisée avec Arnaud Méthivier et Cécil Gallois), l’Ensemble Sarmast (musique classique iranienne), La Camera Delle Lacrime, Jasser Haj Youssef… dans de nombreux pays (Europe, Maghreb, Moyen-Orient, Asie centrale), ou à passer à la BBC persane.